Différents modèles de cors naturels

Ce qui était consideré au départ comme une simple mode fait maintenant partie intégrante de la vie musicale : Grâce à cette recherche d´idéal et de redécouverte, il y a beaucoup d´ensembles qui jouent aujourd´hui sur des instruments originaux ou des copies. Comme la pratique instrumentale influence la sensibiltité sonore des musiciens, je me suis penché, en tant que facteur d´instrument, sur la question des perces historiques, des épaisseurs de matériaux et de leurs méthodes de fabrication. Conséquemment, cette réflexion a eu aussi des effets sur la fabrication des tonnerres de nos cors modernes. Voici l´état actuel de ce travail de recherche sur les instruments historiques, un travail qui a engagé un investissement important et le développement de matériaux et de noveaux outils. Six modèles de cors naturels sont présents au catalogue.

Cliquez sur le modèle choisi pour une description détaillée :

  1. Cor d ́invention après Ignaz Lorenz de Linz
  2. Cor Solo
  3. Corno da caccia ou Corno da tirars
  4. Corno baroque avec coulisse d´accord
  5. Corno baroque sans branche d´accord
  6. Corno da caccia d ́après Gottfried Reich

Ici vous pouvez regarder ou télécharger le catalogue entier des cors naturels :
Katalog Naturhörner deutsch als pdf-Datei

Voici une liste de répertoire de cor naturel de J.S. Bach,
proposée par Gisela Csiba et Jozsef Csiba, “ Les cuivres dans l´Oeuvre de J.S. Bach “ :

Corno da Caccia (diamètre 120-180 mm)
en Ré aigu : BWV 232*
en Do aigu : BWV 16/107
en Sib aigu : BWV 143
en Sol : BWV 174
en Fa : BWV 213/248/1046/1071

Corno da tirarsi (diamètre 120-180 mm)
en Do aigu, Sib et La: BWV 46/67/162

Lituus (diamètre 120-180 mm)
en Sib aigu : BWV 118

Corne du Chasse (diamètre 200-240 mm)
en Do aigu : BWV 65
en Do grave : BWV 109

Corno (diamètre 220-300 mm)
en Ré aigu : BWV 88/205/218
en Sib aigu : BWV 14
en La : BWV 136
en Sol : BWV 79/91/100/112/128 /195/212/250/251/252
en Fa : BWV 1/14/40/52/83/208
en Mib : BWV 140
en Ré grave : BWV 60
en Do grave : BWV3/8/26/27/40/62/68/73/78/83/89/95/96/99/105/114/115/116/124/125/ 136

*L´opinion de Peter Damm selon laquelle le “ Quoniam “ de la messe en si mineur devrait être joué en ré grave me paraît pertinente. Mes cors baroques sont modifiables de ré aigu à do grave. On peut dès lors jouer les deux versions.