Wienerhorn-in-F

cor viennois en Fa (1.780 g)

Le cor viennois Engelbert Schmid n ́est pas un cor très léger. La légèreté est moins importante pour un cor simple que pour un cor double ou triple. Par contre, ce qui est primordial est la masse qui doit être bougée avec les pistons.

Engelbert Schmid a trouvé une solution pour réduire cette masse de 50% , par conséquent les pistons ne tapent pas à l ́extrêmité de la tourne, la machine est rapide, comparable à des bons barillets. D ́un seul coup, le cor viennois est un instrument avec une technique rapide en gardant les célèbres liaisons douces des “ pompes viennoises “. Maintenant le cor viennois peut s ́etablir comme instrument de soliste !

Nous recommandons 5 clés d´eau. 4 d´eux sont des "trous spéciaux pour des notes", lesquelles on peut manoeuvrer avec le pouce. Vous pouvez jouer toutes les notes d´extrème aigue avec sureté ! Avec la même palette de pouce, qui est reliée à 3 clés d´eau, vous pouvez vider l´eau de quasiment tout le cor en quelques secondes. 2 des 5 clés d´eau ont donc une double fontion, comme clé d´eau et comme "trou pour des notes". 

La perce de l ́instrument a été optimisée à l ́aide de l ́ordinateur, par conséquent on a une bonne justesse et il n ́y a pas de mauvaise note sur ce cor.

Vous avez deux cors simples en un : Un cor viennois en Fa et un cor viennois en Sib.

Tous les coulisses ont des tubes intermédiares. Quand on les enlève, le cor est en Sib. Le ton en Sib a une bonne longueur pour qu ́on ait une branche d ́embouchure longue et conique qui fait que le cor viennois en Sib ait une aussi bonne justesse et une qualité de son comme le cor viennois en Fa. On a donc deux cor en un. D ́ailleurs, les longueurs des tons et des corps sont égales à celles des cors naturels classiques. Vous pouvez utiliser ce cor viennois comme un cor naturel avec tous vos tons de cor naturel.

Wienerhorn-in-B

cor viennois en Sib (1.600 g)