Engelbert Schmid : modèles de cor avec Mib aigu

Un article pour le magazine “ Brass Bulletin “ , publié en 1985 - actuel encore aujourd'hui

À 20 ans, premier cor dans un orchestre professionnel je me suis déjà fait la réflexion, qu´un cor avec la combinaison Sib et Mib aigu serait idéal pour beaucoup de traits. Des années plus tard, quand j ́avais finalement un tel modèle dans les mains, j ́ai eu tout de suite l ́impression d ́avoir toujours joué sur ce modèle. Les doigtés étaient inconsciemment déjà automatiques. Certains cornistes se sont déjà habitués tellement aux doigtés du cor en Fa aigu qu ́ils ne peuvent ou ne veulent plus changer. D ́autres veulent par principe jouer tout sur le cor double. Il n ́y a rien à dire contre cela. Bien que je propose les modèles avec Mib aigu depuis 1981, ils restent inconnus pour beaucoup de cornistes. Ici, trois de ces modèles sont présentés.

Il ne faut pas prendre un cor en combinaison avec Mib aigu uniquement pour la sûreté. D'́une façon générale, le cor avec Mib aigu est seulement adapté pour des cornistes qui se sentent sûrs avec le cor en Sib jusqu ́au Sol. Car pour les deux notes Fa dièse et Sol, le cor en Mib n ́apporte pas plus de sûreté. A mon avis, les bonnes raisons pour prendre un cor en combinaison avec Mib aigu devrait être surtout, qu ́il sonne mieux et que les attaques sont plus immédiates. Les exemples suivants, qui ne sont qu ́un choix parmi une centaine, montrent que le cor en Mib aigu apporte des avantages dans tous les registres.

Exemples pour des attaques plus immédiates et nettes sans perte sonore et avec une bonne justesse :

Beispiele für genauere, schnellere Ansprache ohne Klangeinbusse, beste Intonation

exemples pour plus de sûreté sans inconvénient au niveau du son, bonne justesse:Beispiele für mehr Sicherheit ohne Klangeinbusse, einwandfreie Intonation:

Du Sol dièse au La dièse on peut utiliser la 8ème ou la 9ème harmonique!

Von gis» bis ais» kann der 8. oder 9. Naturton von Hoch Es benutzt werden!

Seulement le Fa dièse et le Sol ont des doigtés différents comparé au cor en Sib.

A partir du Sol dièse, le cor en Mib a surtout sur la 9ème harmonique un très beau ff qui est parfaitement comparable au ff du Sib. Il y a plutôt des améliorations au niveau du son, car on se sent sûr et on joue donc avec plus de conviction. L ́utilisation du cor en Mib ne rend pas dépendant comme c ́ est le cas pour le cor en Fa aigu. Avec cette présentation, je ne veux déconseiller personne de rester avec son cor double, son cor en Sib/Fa aigu ou son cor triple avec Fa aigu. Évidemment je propose aussi tous ces modèles.

Pour finir, j ́aimerais vous aviser sur une chose utile : la partie du cor en Sib pour tous modèles est baissable en cor en La et haussable en cor en Si. Ainsi, avec le cor en Si on peut jouer des passages qui sont écrites pour cor en Mi avec les doigtés du cor en Mib. Des pièces comme le concertino de Weber, le concerto de Danzi, Fidelio, la pie voleuse et Cosi fan tutte deviennent des pièces valorisantes.

Sib-/Mib aigu, avec palette en La pour les sons bouchés :

04-B HochEs Stopf2 

En fait il est plus logique de monter une quarte à partir du Sib au lieu d ́une quinte. La justesse, les doigtés et le son sont meilleurs et plus similaires au cor en Sib. La longueur d´un cor en Mib aigu est suffisante pour la grande suite et une branche d'embouchure qui est même plus longue qu ́au cor double. Je recommande trois clés d ́eau. poids : 2000gr.

 

cor triple compensé Fa/Sib/Mib aigu :

09-Komp Tri HochEs2

- plus léger qu ́un cor double

- le cor en Sib complètement comparable au Sib d ́un cor double.

- le changement au cor en Mib sans différence de son (quand on va de B 0 à Mib 23, l'instrument se raccourcit seulement d ́un demi-ton).

- un cor en Fa combiné étonnemment bien.

- quatre clés d ́eau recommandées (elles sont placées ainsi de sorte qu ́elles n ́apportent pas d ́inconvénient acoustique).

- poids : 2200 gr.

 

 

cor triple F/Sib/Mib aigu :

11-Volltripel HochEs2

Il est plus léger qu ́un cor double avec palette en La. Ce modèle correspond quasiment aux idées de son d ́un joueur d ́un cor double. Même le collègue à côté ne peut pas dire si on a joué sur le Sib ou le Mib aigu. Sur le cor en Mib le forte a du jus et la sûreté est bien suffisante jusqu ́aux extrêmes aiguës. Le cor en Fa sans compromis est adapté aussi pour jouer le cor grave. Trois ou quatre clés d ́eau sont recommandées. poids : 2550 gr.